Questions frequentes

Questions frequentes

Vous trouverez ci-dessous la liste des questions les plus fréquentes (et leurs réponses) sur l’installation des moquettes et de sous couche Estillon, avec l’explication des symboles et des descriptions techniques, ainsi que l’endroit où vous pouvez commander les produits.

Il vous faut autre chose? Remplissez ce formulaire et nous vous contacterons dans les meilleurs délais.

Contactez-nous via formulaire de contact. Nous vous recontacterons le plus rapidement possible. Vous pouvez bien sûr nous joindre par téléphone. Nous ne vendons pas aux particuliers / consommateurs privés.
Contactez-nous via formulaire de contact. Nous vous recontacterons le plus rapidement possible. Vous pouvez bien sûr nous joindre par téléphone.

Les options de filtrage des produits indiquent les caractéristiques des sous-couches Estillon et vous aident en l’occurrence à choisir le produit adéquat. Vous pouvez consulter aperçu des produits sur ce site web

Le choix d’une sous-couche repose souvent sur plusieurs raisons. De nombreux types de revêtement de sol nécessitent un support de grande qualité, lisse, stable et sec en permanence. Malheureusement, la plupart des supports utilisés dans des habitations ou des projets immobiliers ne respectent pas ces exigences strictes. On choisira alors une solution fixe (égalisation) ou flottante (sous-couche flottante ou système de plancher). Dans de nombreuses situations, on ne peut pas travailler avec une sous-couche fixe. Pensons par exemple aux locations. Par ailleurs, l’utilisation d’une sous-couche peut aussi être nécessaire pour respecter des exigences de niveau du bruit, ou être tout simplement conseillée afin de prolonger la durée de vie du revêtement de sol.

Dans de nombreux projets immobiliers, la raison du choix d’une sous-couche est souvent la même. Par ailleurs, une sous-couche répond à un besoin secondaire de luxe. En effet, avec revêtement de sol textile, le choix d’une sous-couche de bonne qualité apporte à l’utilisateur une expérience de confort et de luxe.

Voici les avantages d’une sous-couche:

  • elle atténue le bruit, est agréable pour vos voisins et pour votre confort d’habitation;
  • elle rend le sol plus confortable et plus doux;
  • elle protège contre les détériorations provoquées par un support défectueux;
  • elle sert de barrière contre l’humidité dommageable, la poussière et les gravats;
  • elle apporte une isolation thermique.

Le choix de la sous-couche adéquate est une tâche fastidieuse. En effet, les conditions de logement, les souhaits et les besoins de l’utilisateur influencent le choix de la sous-couche adéquate. Pensons en l’occurrence aux exigences de niveau du bruit d’une association de copropriétaires ou à une condition particulière posée par un bailleur, par exemple l’interdiction de coller un matériau sur le sol. Vous devez connaître ces informations importantes au moment de la sélection d’une sous-couche et en tenir compte. Le choix judicieux peut avoir beaucoup d’influence sur votre confort d’habitation, sous la forme d’une amélioration de l’acoustique et de l’atténuation d’éventuelles nuisances pour les voisins. Faites-vous toujours conseiller par un spécialiste et posez toujours des questions en cas de doute, afin d’éviter des problèmes ultérieurs.

Les options de filtrage des produits indiquent les caractéristiques des sous-couches Estillon et vous aident en l’occurrence à choisir le produit adéquat. Vous pouvez consulter aperçu des produits sur ce site web.

Les sous-couches se déclinent sous de nombreuses variantes, en matériaux naturels ou synthétiques. Chaque type de matériau présente certains avantages et certains inconvénients. Finalement, on distingue plusieurs types de sous-couches, dont certaines peuvent être utilisées avec plusieurs types de revêtement de sol. Cependant, la plupart des sous-couches sont spécifiquement développées pour respecter les exigences propres à un type de revêtement de sol et ne conviennent pour pas pour plusieurs types de revêtement de sol. Vérifiez bien cet aspect et ne combinez pas n’importe quoi en sans les conseils d’un professionnel.

Voici les principaux types de sous-couches.

  • thibaudes;
  • sous-couches pour stratifié/ parquet;
  • sous-couches pour PVC, vinyle et linoleum;

Vous pouvez consulter aperçu des produits sur ce site web.

En cas d’utilisation de tapis : n’utilisez pas de thibaudes épaisses et douces offrant une grande résistance au roulement. Nous vous conseillons de choisir des thibaudes plus dures et stables, que vous devez encoller sur les deux faces pour la résistance au roulement. Par ailleurs, le tapis risque de se détacher sous l’effet des roulettes. Nous conseillons l’utilisation de Black Magic, Black Onyx, Elegance Black FR ou Black Pearl, par exemple

En cas d’utilisation de vinyle : utilisez Floorfixx fini en combinaison avec un ruban double face sans plastifiant pour vinyle flottant. Si vous voulez tout de même coller le vinyle, choisissez Floorfixx smart ou Floorfixx regular.

En cas d’utilisation de bandes de PVC : collez les bandes de PVC sur Floorfixx smart ou Floorfixx regular.

En cas d’utilisation de stratifié : utilisez une sous-couche stable à haute résistance à la pression, notamment Egalfloor, Woodstep et Silverstep. Vous devez aussi tenir compte de l’exigence de niveau du bruit de 10 dB ? Choisissez alors Egalfloor 10dB.

En cas d’utilisation de bandes de PVC clipsables: utilisez Timberbase Plus. Cependant, en cas d’utilisation d’un fauteuil roulant, nous vous déconseillons le PVC clipsable parce que le mouvement des roues provoque un frottement et une pression locale. Cela peut nuire à l’assemblage clipsable.

Il existe trois méthodes de pose d’une thibaude utilisée avec du tapis : technique de serrage, encollage des deux faces (encollage double face) et encollage d’une face (encollage simple). Lisez toujours les consignes de pose du fabricant de tapis.

En l’occurrence, des lattes pour tapis, entre lesquelles les thibaudes seront posées, sont fixées le long des plinthes. Ensuite, le tapis, dont des bandes sont éventuellement raccordées entre elles, est posé par serrage de l’ensemble sur les lattes pour tapis, en utilisant un collier de serrage et/ou un coup de genou. Avantages :

Le tapis:

  • posé à l’aide de la technique de serrage apporte beaucoup de confort et de luxe;
  • a une plus longue durée de vie;
  • a une plus belle apparence;
  • s’enlève et se repose facilement.

Avec cette méthode, les thibaudes sont collées sur le support (ou éventuellement avec une colle antidérapante). Le tapis est ensuite collé sur les thibaudes.

Avantages:

  • pose facile;
  • post-tension superflue;
  • les thibaudes sont confortables.

Cette méthode est utilisée avec les thibaudes et les tapis Egalsoft. Egalsoft comporte une sous-couche auto-adhésive. De ce fait, Egalsoft peut être posé directement sur le support (exempt de poussière et sec). De la colle pour tapis est appliquée sur Egalsoft. Le tapis est ensuite posé.

Avantages:

  • méthode rapide de pose de tapis;
  • moindre consommation de colle;
  • Egalsoft s’enlève facilement. Il laisse très peu de restes de colle sur le support.

Une émission est le dégagement ou l’écoulement de polluants. Notre cadre d’habitat et de travail est confronté à de nombreuses sources d’émissions, par exemple le mobilier, les revêtements de sol ou muraux. La manière selon laquelle la pollution se répand dans l’atmosphère dépend de l’importance de la source d’émission, des turbulences, de la température et de la nature de l’émission. Les substances émises sont diluées, diffusées et transportées dans l’environnement. Enfin, les substances se retrouvent à notre hauteur (on appelle cela des émissions), où elles présentent une certaine concentration.

Pour améliorer la qualité de l’air ambiant et contribuer à l’assainissement du climat intérieur, les produits qui sont conçus pour une utilisation dans des immeubles et des pièces intérieures doivent respecter des valeurs limites. Les valeurs limites pour les émissions chimiques sont généralement fixées par pays ou normalisation. En l’occurrence, il s’agira généralement d’une classification d’émission pour chaque produit.

Pour tous les matériaux, on prévoit un certain degré d’émission, même pour les matériaux naturels. Différentes substances chimiques se répandent dans l’air ambiant à cause des matériaux de construction et de l’aménagement de l’habitation. Pour les matériaux de construction, la classe d’émission détermine les exigences relatives aux émissions que les matériaux utilisés doivent respecter afin de garantir une bonne qualité d’air ambiant.
Les émissions des sous-couches et des thibaudes Estillon sont mesurées. De ce fait, Estillon contribue à l’amélioration de la qualité de l’air ambiant.

A l’heure actuelle, un revêtement de sol ignifuge est essentiel dans les maisons, les bâtiments d’entreprises et les bâtiments publics tels que les hôtels, les salles de concerts et les casinos. Vous souhaitez en outre un habitat et un cadre de travail sûrs ? Estillon propose des sous-couches spéciales et des tapis ignifuges.

Un bon matériau ignifuge peut en effet sauver des vies. Pensez par exemple à un hôtel dans lequel de nombreuses personnes se trouvent dans différentes pièces.

Un revêtement de sol ignifuge est nécessaire dans les projets immobiliers tels que des chaînes hôtelières, des casinos, des théâtres, des bateaux de croisière et des immeubles de bureaux. De même, dans les maisons et les appartements, un revêtement de sol ignifuge constitue un choix judicieux et sûr. C’est pourquoi Estillon vise en permanence l’innovation en matière d’ignifugation. Nos produits font l’objet d’essais approfondis et améliorent en outre le confort de chaque intérieur.

Les thibaudes ignifuges sont testées avec succès et sont utilisées dans un grand nombre de projets immobiliers variés dans l’industrie hôtelière. Vous trouverez sur notre site, sous la rubrique Projets immobiliers, notre impressionnante liste de références de divers projets immobiliers où les produits Estillon sont utilisés.

Les options de filtrage des produits indiquent les sous-couches qui sont ignifuges. Vous pouvez consulter aperçu des produits sur ce site web.

De plus en plus d’habitations et d’appartements sont chauffés à l’aide d’un système intégré de chauffage par le sol. Il existe en principe deux types de chauffage par le sol. Il s’agit des systèmes secs et mouillés. Les systèmes secs sont principalement des systèmes électriques tandis que les systèmes mouillés sont installés dans une couche de revêtement.

Le chauffage par le sol traditionnel est alimenté par l’installation de chauffage central existante et est le plus utilisé. Outre les systèmes alimentés par le chauffage central, les systèmes commandés par une pompe à chaleur ont le vent en poupe. Le principe des deux systèmes est que l’habitation est chauffée à l’eau chaude par un système de conduites installé dans la chape. La principale différence entre ces systèmes est la température de l’eau qui est acheminée par les conduites. Dans un système traditionnel, les températures sont significativement plus élevées que dans un système à pompe à chaleur. Le dénominateur commun de tous les systèmes est que plus la température d’amenée est basse, plus l’économie d’énergie est élevée. Cependant, ceci exerce une influence sur le choix du revêtement de sol. Le choix d’un stratifié ou d’un tapis sera limité.
Vous pouvez déterminer vous-même les combinaisons en additionnant les résistances thermiques (valeurs R) de la chape éventuelle, de la sous-couche et du revêtement de sol. Si les combinaisons dépassent la valeur d’applicabilité, nous vous conseillons de contacter l’installateur du chauffage par le sol.

Valeur d’applicabilité totale pour un chauffage principal : (0,13 m2 K/W)
Valeur d’applicabilité totale pour un chauffage d’appoint : (0,17 m2 K/W)
Valeur d’applicabilité totale pour une pompe à chaleur : (0,09 m2 K/W)

Les options de filtrage des produits indiquent les sous-couches qui sont adéquates en combinaison avec un chauffage par le sol. Vous pouvez consulter aperçu des produits sur ce site web.

Traditionnellement, l’isolation du sol est l’une des exigences fonctionnelles pour les sous-couches et les thibaudes. L’utilisation d’un chauffage par le sol demande le contraire, c’est-à-dire une valeur d’isolation la plus faible possible. La plupart des sous-couches et des thibaudes contiennent beaucoup d’air, un isolateur thermique et acoustique naturel, pour des raisons de confort. C’est pourquoi il est judicieux de choisir une thibaude compacte présentant la valeur de résistance (valeur R) la plus faible possible.

L’isolation acoustique de la plupart des habitations et des appartements est souvent insuffisante pour empêcher tous les bruits gênants. Le bruit généré, par exemple, par la musique, les pas ou les claquements de portes et le bruit de roulement constituent les principales nuisances et réduisent nettement le confort d’habitation. Le bruit de roulement est une forme de bruit de contact, qui peut être le mieux combattu à la source. Outre l’adaptation du comportement résidentiel (retirer ses chaussures et porter des pantoufles) ou l’utilisation d’un revêtement de sol doux, il existe aussi des solutions techniques, notamment l’utilisation de sous-couches.

Il existe deux types de bruit : le bruit aérien et le bruit de contact.

Bruit aérien : en cas de bruit aérien, l’air entre en vibration et ces vibrations se diffusent ensuite par réflexion contre les murs, le plafond et les meubles de la pièce. Les formes de bruit aérien sont par exemple les voix et la musique. Le bruit aérien n’est pas réduit par des sous-couches, parce que les sous-couches n’entrent pas en contact direct avec le bruit (les vibrations) et, de ce fait, ne peuvent pas absorber le bruit. Les tentures et les petits meubles tels que les canapés, les chaises, etc., favorisent l’absorption et donc la réduction du bruit aérien.

Bruit de contact : en cas de bruit de contact, une source de bruit fait entrer directement une surface en vibration. Cela se produit entre autres quand on marche ou qu’on déplace des meubles. Dans la plupart des formes de bruit de contact, la surface heurtée, par exemple le sol, entre en vibration plus fortement qu’en cas de bruit aérien. Par exemple, si vous marchez sur du parquet avec des chaussures pourvues de semelles dures, le sol entre en vibration et les voisins entendent un bruit de roulement. Ce bruit sera non seulement perceptible par les voisins du dessous mais aussi pour les voisins d’à côté. Le bruit de contact provoqué par un revêtement de sol dur ou les pas sur des escaliers est très efficacement isolé grâce aux sous-couches.

Si une habitation comporte un sol de séparation en bois, le bruit de contact n’est pas atténué par un sol flottant et une sous-couche flottante. La masse propre d’un sol en bois est trop faible pour réduire suffisamment le bruit de contact, comme indiqué dans l’arrêté néerlandais relatif à la construction. Contrairement à un sol en béton standardisé, un sol en bois doit réduire beaucoup plus que 10dB ΔLin et ce n’est pas possible avec une quelconque sous-couche flottante. Il existe cependant des façons de réduire cette forme de nuisance sonore mais ce travail doit être confié à un spécialiste de l’acoustique.

Sur de nombreuses fiches descriptives techniques, les caractéristiques de réduction du bruit de contact sont exprimées en Δ(delta)Lw et Δ(delta)Lin, mais quelle est la différence ? La valeur ΔLw est généralement beaucoup plus élevée que la valeur ΔLin mais aux Pays-Bas, on parle toujours d’une réduction minimale nécessaire de 10dB ΔLin. Voici les fondements qui permettent d’établir la distinction. Un bruit est composé de diverses hauteurs tonales (fréquences) et de divers volumes acoustiques (niveaux de bruit). La fréquence est exprimée en Hz (Hertz) et le volume d’un bruit est exprimé en dB (décibel). Par ailleurs, le signe (Δ) Delta indique l’amélioration de l’isolation contre le bruit de contact transmis par une finition de sol ou un revêtement de sol, mesurée d’après la norme NEN-EN-IS0 140-8. En fait, il s’agit de la différence entre le sol d’essai nu et le sol d’essai après la pose du revêtement de sol, c’est-à-dire la sous-couche plus le revêtement de sol. Généralement, on utilise en Europe une normalisation ΔLw, ce qui signifie que l’on mesure dans une certaine plage de fréquence et que l’on se concentre moins sur les basses fréquences.

Aux Pays-Bas, on a choisi une plage de fréquence plus large axée sur les basses fréquences, de sorte que l’on puisse aussi mesurer ces basses fréquences qui se propagent dans la construction. A l’aide d’un indice d’isolation contre le bruit de contact : Δico, dont le I signifie Indice et le co bruit de contact. Un seul chiffre suffit pour indiquer les effets positifs ou négatifs d’une sous-couche. En l’occurrence, d’après l’arrêté néerlandais relatif à la construction, un sol nu en béton doit atteindre une valeur de ΔIco=5 dB ou plus. ΔIco est égal à ΔLin. En bref, ΔLin indique les effets positifs d’atténuation du bruit de contact des sous-couches par rapport aux sols nus en béton d’origine. La norme néerlandaise (NEN) ne tient compte que de la valeur ΔLin.

Les sous-couches certifiées TÜV Rheinland sont testées en combinaison avec un revêtement de sol déterminé, par des instituts de mesure accrédités. Si le résultat de l’essai répond aux exigences de la norme 10dB, avec des mesures relevées selon la directive d’appréciation BRL 2003, la sous-couche peut être utilisée là où cette normalisation est obligatoire. La plupart des produits pourvus d’un label TÜV 10dB sont testés en combinaison avec du stratifié, ce qui ne signifie pas que l’utilisation de planches de bois ou de parquet donne aussi un résultat direct d’atténuation de bruit de 10dB ! Produits avec label TUV: Floorfixx comfort, Floorfixx fini, Floorfixx regular, Floorfixx smart, Egalfloor 10 dB et VapoflexLire la suite.

Les fiches descriptives de nos produits comportent des symboles PIT/PRODIS, qui sont utilisés pour les tapis. Les symboles PIT/PRODIS indiquent de façon simple et claire les utilisations possibles du produit.
Dans le système PIT/PRODIS, les symboles sont répartis en deux groupes :

  • les domaines d’utilisation (lien)
  • les caractéristiques (lien);

Les symboles utilisés pour les domaines d’utilisation sont fondés sur une série d’essais lors desquels on détermine l’intensité avec laquelle un tapis peut être utilisé. Les domaines d’utilisation sont compris entre une utilisation légère et un usage très intensif se traduisant par les symboles suivants.

Usage résidentiel léger
Convient pour des chambres à coucher et des chambres d’amis.
Normaal woongebruik-22ps Usage résidentiel normal
Convient pour des séjours, des cuisines, des chambres d’enfants et des salles de loisirs.
Zwaar woongebruik-22+ps Usage résidentiel normal à intensif
Convient pour une utilisation intensive dans des séjours, des corridors et des cuisines.
Usage résidentiel intensif
Convient pour une utilisation très intensive dans des bureaux, dans un cadre résidentiel.
Revêtement pour projet immobilier
Ces deux derniers symboles sont utilisés pour un produit de revêtement utilisable dans des projets immobiliers (professionnels). Ces symboles ne concernent donc pas vraiment les particuliers.
Revêtement pour projet immobilier
Vu que ces symboles peuvent se rencontrer sur des échantillons de tapis, nous les mentionnons ici pour information.

Outre les différents domaines d’utilisation, des symboles indiquent aussi des caractéristiques spéciales telles que l’adéquation à un escalier, la possibilité d’utilisation dans des pièces humides, etc. ils sont fondés sur des essais spécifiques.

Escaliers
Produit qui, dans des conditions de logement, peut être utilisé sur des escaliers à marches arrondies.
Trappen (intensief gebruik) Escaliers (utilisation intensive)
Produit qui, dans des situations de travail, peut être utilisé sur des escaliers à marches arrondies.
Roulettes
Produit qui, dans des conditions de logement, peut être utilisé dans des pièces où l’on utilise des sièges ou des meubles à roulettes (largeur de roulette : au moins 2 centimètres).
Zwenkwielen (intensief gebruik)

Roulettes (utilisation intensive)
Produit qui, dans des situations de travail, convient pour des pièces où l’on utilise des sièges ou des meubles à roulettes (largeur de roulette : au moins 2 centimètres).

Tapis antistatique
Produit grâce auquel le risque de choc électrique est minime.
  Réaction au feu
Produit qui ne contribue pas à provoquer de feu. Le symbole indique la classe de feu du produit.
 Vloerverwarming Chauffage par le sol
Produit qui convient pour des pièces bien isolées où le chauffage par le sol est utilisé en guise de chauffage principal. Ce produit permet d’obtenir une température de chauffage avec une température maximale de l’eau d’alimentation de 40°C. La température de la surface du sol ne peut pas dépasser 28°C.
  Pièces humides
Le produit convient pour des pièces où il est occasionnellement mouillé.
Résistance électrique (résistance en direct)
Le produit a une résistance en direct de ≤ 10.6 Ω (conducteur) ou de ≥ 10.9 Ω (dissipatif). Ces symboles sont destinés à des usages spécifiques dans des projets immobiliers.
Antidérapant
Produit résistant au dérapage.
Stabilité à la lumière
Produit stable à la couleur.
Acoustique
Le produit absorbe le bruit et contribue à l’amélioration de l’acoustique.
Geluiddempend Insonorisant
Le produit contribue à l’absorption du bruit et atténue le bruit de contact.
Résistant à la coupure
Le produit ne s’effiloche pas en cas de coupure.
 Anhydrite Ciment
Moquette  * **  * **
Tapis, perméable à la vapeur  < 1,0%  < 0,5%  < 3,0%  < 2,0%
Tapis, dos fermé  < 0,5%  < 0,3%  < 2,5%  < 1,8%
Dalles de moquette  < 1,0%  < 0,5%  < 3,0%  < 2,0%
Linoléum  < 0,5%  < 0,3%  < 2,5%  < 1,8%
Sol PVC  < 0,5%  < 0,3%  < 2,0%  < 1,8%
Parquet / stratifié  < 0,5%  < 0,3%  < 2,0%  < 1,8%
 * = Sans chauffage de sol
 ** = Avec chauffage de sol
Les sous-planchers Estillon dans les textes standard de STABU! Estillon aide les concepteurs de coutellerie en utilisant les bons sous-sols dans un projet. Non seulement la pierre, la maçonnerie, le bois, le verre, le câblage ou la climatisation sont importants, mais également les sous-planchers! À l’aide du logiciel et du système STABU, les fiches de spécifications permettent de créer et d’éditer rapidement et efficacement les spécifications de projet. Le marché de la prescription utilise des textes de spécification ajoutés au schéma de demande. Ces textes de spécifications standard de STABU peuvent désormais être également téléchargés à partir des produits Estillon: Cliquez ici pour consulter les textes de spécifications de STABU de ce produit.